Olivier Seres’ blog

impertinent notes about tech use cases

Olivier Seres’ blog header image 1

Santé Service : quand les protocoles ignorent l’humain, ou histoire de la dégradation des soins fondamentaux

juin 15th, 2011 · Actualité

Portrait de Louis ici et sur Slideshare

La gêne… que je ressent en lisant le post de mon ami “tontonblogueur” et entrepreneur Louis, qui a toujours sû rester discret et pudique sur son handicap. Il se trouve maltraité traité de façon indélicate par l’association Santé-service, chargé de ses soins à domiciles.

Il se livre ici, c’est à lire.

J’ignore qui finance cette association . Il est indiqué ici qu’elle bénéficie du régime de la dotation globale (financement CPAM) depuis 1995, puis de la tarification de l’activité (?) depuis 2005. En tant que Participant au service public hospitalier , elle doit recevoir des subventions du ministère de la Santé.

Et puisque la somme de ces subventions soit logiquement dépasser les 153k€, elle est soumise à l’obligation de publication de ses comptes (loi du 14 mai 2009).

Un grand mouvement sur twitter s’est créé suite au post de Louis, en moins d’une heure.


Ca devrait chauffer bientôt pour Madame Bergoignan Exper qui devrait s’expliquer sur les “indélicatesses” de son personnel.

PS : l’article de Louis n’évoque pas les alternatives de recours à une autre structure de soins : il a du creuser la question et Service-Santé doit avoir le monopole des soins à domicile pour les handicapés et constituer la seule solution économiquement viable en la matière.

Update : Le post de Louis a suscité un buzz  très important qui a provoqué le lendemain même, un appel du cabinet d’Eric Besson et une visite à son domicile. La douche quotidienne n’est toujours pas à l’ordre du jour, quinze jours après, même en période de  canicule…

 

 

→ 1 CommentTags:·

iCloud : je vous ressert du mainframe à la sauce Apple ?

juin 7th, 2011 · Internet

icloud

Face à Drobox, Amazon Cloud Drive et l’approche “Applications dans le navigateur” de Google, Apple se devait de réagir et de supprimer les synchronisations à tout va en USB entre Ordinateur et iBidules, en démocratisant le Cloud, une notion complexe pour néophite qui ne sait pas qu’il peut interagir avec lui.

C’est aussi  l’occasion pour Apple de consolider sa vision AppCentric : il n’y a pas de système de fichiers visibles dans les iBidules :  seulement des Applications avec des fichiers dedans que l’on ne peut pas extraire séparément.

Les avantages du caractère “appcentric” et de l’iCloud sont nombreux :

  • pas besoin de se poser la question des formats de fichiers, il suffit d’ouvrir l’application pour visionner et éventuellement modifier ses documents et médias.
  • les fichiers sont maintenant synchronisés par le successeur de MobileMe
  • les fichiers piratés sont automatiquement “blanchis” en étant remplacés par les fichiers AAC de la bibliothèque d’iTunes. Une sorte de licence globale à 25€ /an qui ne rapporte pas un sou à l’Etat.

Les inconvénients sont également nombreux :

  • les formats non reconnus par Apple ne sont pas gérés
  • la bande nécessaire au fonctionnement de l’iCloud sera considérable (allez synchroniser vos iBidules dans le métro, vous êtes sûr de canibaliser toute la bande passante de la rame et d’empêcher votre voisin d’accéder à ses news du Monde sur son mobile)
  • l’iCloud a nécessité la construction d’un énorme data-center  froid comme un glaçon sur le plan esthétique et contenant d’énormes générateurs. Le tout ayant été conçu de façon durable…

Mettre le Mac au même niveau que les iBidules, c’est une belle idée sur le papier mais c’est aussi le risque de voir un système d’exploitation converger vers un iOS fermé.

Je pense, comme Julien le soulignait ici en 2008, que l’avenir de l’informatique est micro-centric, c’est à dire que l’ensemble de vos données personnelles seront contenues dans votre montre ou votre téléphone, connectées avec des interfaces de visualisation et de saisie.

Content qu’Apple ne s’intéresse que peu aux besoins des entreprises, cela me permet de développer plus sereinement iPressbook.

Update : pour une explication d’iCloud vous pouvez lire l’article très complet de MacGeneration

→ 1 CommentTags:·

Pour une meilleure positions de travail sur PC/mac

juin 2nd, 2011 · Non classé

Toujours utile.
Bravo à Vodafone Espagne d’avoir sponsorisé cette vidéo !
Au tour des opérateur mobiles de lancer des didactiques d’utilisation des téléphones portables suite à l’annonce du rapport de l’Agence Internationale de Recherche sur le Cancer (dépendant de l’OMS)

→ No CommentsTags:

Feedly Mobile réinvente le RSS sur iPad et tablettes Android.

mai 4th, 2011 · entrepreneuriat, Internet, Logiciels, Mobile, Non classé

Feed Your Mind On The Go from Feedly

Après avoir lancé Feedly pour iPhone en Janvier, Edwin et son équipe viennent de dévoiler le même jour : Feedly mobile, une nouvelle suite d’application pour appareils mobiles (iPhone, iPad, tablettes et téléphone Android).

Comme beaucoup, j’avais quelque peu délaissé la lecture de mes flux RSS sur mon mac, par manque de temps et pour ne pas me déconcentrer de ma tâche (Plugsbee et iPressbook). Et d’utiliser ma timeline Twitter comme filtre d’information et de générateur de lien qualifiés.

J’attendais Feedly pour iPad avec impatience, et là je fus bluffé : l’interface est sobre, efficace; elle va à l’essentiel, contraitement à Flipboard ou Zite.

Je vais enfin pouvoir lire mes flux RSS sur un support vraiment adapté à la mobilité où l’on peut profiter de ces menus instants disponibles pour consulter de l’information sans complexe.

La consultation “offline” (sans connexion) des articles est possible grâce à une intégration de Feedly avec  Instapaper. Pour l’installer, allez dans iPadSettings>Feedly pour remplir votre login/pass Instapaper.

Un must-have que vous pouvez télécharger sur l’AppStore ou sur Android Market

Pour faire connaissance avec le papa de Feedly, Scoble a réalisé une interview exaustive d’Edwin.

→ 3 CommentsTags:·

Blackline

mai 4th, 2011 · Non classé

The most recent video of Blackline model of Harley

thanks @arnaudfontaine

→ No CommentsTags:

Cosmonaut Stylus : un stylets pour gribouiller sur vos tablettes

mai 4th, 2011 · Non classé

trouvé chez Blogeee, ce stylus bientôt disponible pour la modique somme de 25€ fera le bonheur des gribouilleurs de l’espace, petits et grands (mes enfants l’attendent avec impatience). La vidéo est bien conçue; il était logique qu’elle montre des annotations au stylus.

Pour être prévenu c’est ici, le Cosmonaut Stylus a également sa page Quickstarter

→ No CommentsTags:·

Claude Rechain

février 22nd, 2011 · Non classé

Lorsqu’ il y a un mois, je quittais son appartement de fonctions de la Paroisse Sainte Odile, où nous venions de partager un moment d’intimité en évoquant notamment des promenades dans Rome et sa maison dans le Pyrénées,  je ne pensais pas que ce fut pour la dernière fois.

Et c’était paradoxalement la première fois que j’entrais dans son univers qu’il voulait garder secret, rempli de souvenirs de Terre Sainte et d’une innombrable collection de DVD et de vinyls qui tapissaient sa bibliothèque, comme si  sa vie avait toujours baigné dans la musique.

Claude Rechain était un prêtre atypique, homme d’action et de conviction, passionné par sa mission et amoureux de la Terre Sainte où il organisait des voyages tous les ans.

Il nous a marié à Pomerol en 1995 et a baptisé nos enfants. J’avais beaucoup d’affection pour lui.

Je cite la biographie rédigée sur le site de Notre Dame de Paris où il fut recteur de 1995 à 2001

Né le 3 octobre 1938 à Albert dans la Somme, Claude RECHAIN fréquenta au cours de ses études les Lycées Pasteur à Neuilly et Carnot à Paris avant d’intégrer la Faculté de Droit et des Sciences Économiques. Licencié de droit, diplômé de l’École des Hautes Études Commerciales, diplômé d’études supérieures de sciences économiques, Claude RECHAIN débutera une carrière à la Société d’Analyse Financière et Économique ainsi qu’à la Banque de Paris et des Pays-Bas jusqu’en 1970, année où sa vocation le fera entrer comme séminariste à l’Institut Catholique de Paris.

Ordonné prêtre pour le diocèse de Paris le 29 juin 1974, le Père RECHAIN sera vicaire à la paroisse Saint-Pierre-de-Chaillot (Paris XVI°) de 1975 à 1977, année où il occupera le poste de sous-directeur du Monde scolaire et universitaire, chargé notamment de la pastorale.

Directeur-adjoint de 1980 à 1982 puis directeur général du collège Stanislas (Paris VI°) de 1982 à 1995, poste qui le passionnera, il participera à la défense de l’Ecole libre en 1984.

En septembre 1995, il succédera à Monseigneur Michel GUYARD comme Recteur-Archiprêtre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, fonction dans le cadre de laquelle il recevra en 1997 la visite du Pape Jean-Paul II, à l’occasion des JMJ de Paris et de la béatification de Frédéric Ozanam, béatification qui lui était d’autant plus chère, qu’Ozanam avait été professeur de lettres à Stanislas. En 1996, Monseigneur Rechain deviendra membre de l’ordre du Saint Sépulcre. Il sera très actif au sein de cet ordre, en tant que commandeur et prieur de la province d’île-de-France-Paris. Il sera également animateur de groupes spirituels de l’ordre et partira régulièrement en Terre Sainte. Passionné d’archéologie, marqué par la personnalité de Monseigneur Charles et par les pèlerinages en Terre sainte, il lisait l’histoire à travers les pierres. Il donnera également de nombreuses conférences à Saint-Leu-Saint-Gilles (Paris I°), église capitulaire de l’ordre en France. Monseigneur RECHAIN sera nommé chanoine honoraire du Chapitre métropolitain en 1997. Pendant sa mission à Notre-Dame de Paris, il œuvrera avec l’ordre du Saint-Sépulcre pour la vénération de la Sainte Couronne d’épine. En 1998, il sera prorogé doyen du Marais, poste qu’il occupait depuis 1995, et modérateur d’Aïn Karem. Il sera nommé prélat d’honneur.

En 2001, il devient curé de la paroisse Sainte-Odile (Paris XVII°), et est nommé doyen des Ternes. Il termine sa mission en 2004 pour le Collège des Consulteurs. Homme de conviction, Monseigneur Claude Rechain était connu pour sa forte personnalité mais aussi pour sa bienveillance, sa présence et sa charité. Il accordait beaucoup d’attention au scoutisme de sa paroisse, à la qualité de la liturgie et à la restauration de l’église. Monseigneur Claude RECHAIN était malade depuis le début de l’année 2010, mais il a continué sa mission de curé à la paroisse Sainte-Odile curé jusqu’au bout, grâce à sa volonté et sa fidélité à Dieu, mais aussi avec l’aide de ses paroissiens qui l’ont soutenu durant toute cette année. Il n’a quitté son église que quelques heures avant sa mort.

Le mardi 15 février 2011, il rejoint la Maison du Père le jour de la fête de son saint patron, saint Claude, sur lequel il aimait se reposer.

→ 3 CommentsTags:

The Glide

janvier 24th, 2011 · Musique, Voyages

via @nitot this morning. Made my day…

→ No CommentsTags:·

CES 2011 : Honeycomb, l’Android au miel pour les tablettes + Notion Ink

janvier 7th, 2011 · Mobile, Web/Tech

Vu la déferlante de tablettes au CES 2011,consécutives au lancement de l’iPad,  il semblerait que Google ait jugé qu’il était enfin temps d’adapter son OS aux engins tactiles de plus grand format.

Voici donc HoneyComb, l’alvéole d’abeille, 3° version d’Android que Google vient de dévoiler sur son blog mobile.

Andy Rubin, le patron d’Android, avait déjà montré un prototype de la tablette Motorola en décembre, et répondit qu’elle valait 10 000 $, lorsque Walt Mossberg lui posa la question du prix de l’engin.

Cette tablette (Motorala Xoom) est présentée au CES2011 : cf video de JkkMobile

On commence vraiment à rentrer dans le vif sujet des OS vraiment utilisables en tactiles sans presse-bouton “Home” à-la-iPad.

Nos amis de Bangalore, NotionInk, très inspirés par le livre de la Genèse,  font très fort en présentant leur tablette “Adam” tournant sous Tegra 250 (full specs).

Un effort particulier a été porté sur l’UI comme le montre la vidéo (toujours de JkkMobile)

Android a été “optimisé” pour la tablette en question, sans doute suite au concours de développement “Genesis” que NotionInk a organisé en 2010. On notera des effets de “sliding”, similaire à celui utilisé pour l’application Twitter de l’iPad.

Bref, l’ère des OS pour tablettes est enfin venu. Le monde Linux, et notamment Ubuntu, ferait bien de se secouer. Quand à Microsoft…

→ No CommentsTags:··

Happy new year 2011 +news

janvier 4th, 2011 · Non classé

IMG_9493

De retour d’une splendide semaine passée à Rome en famille (photos), je vous adresse mes meilleurs voeux de bonheurs pour 2011.

Quelques news pro :

Blumpit,  lancé début 2010 rencontre un franc succès parmi les possesseurs de Tablets PC qui recherchent une interface tactile. Je n’ai pas trouvé la recette magique pour monétiser ce produit auprès du grand  public (thanks to Apple), aussi, je le laisse vivre sa vie. Une piste à creuser peut être pour le marché B2B.

Je me concentre sur deux autres projets :

  • la réalisation de catalogues interactifs pour iPad ( Isotoner est le premier client d’ADN Mobile). J’envisage d’en faire un produit générique.
  • Plugsbee : un service de partage de fichiers + messagerie décentralisée pour TPE (utilisant XMPP : le protocole qui monte, utilisé par la messagerie Jabber)

→ No CommentsTags:

Playbook vs iPad : le lièvre et la tortue

novembre 17th, 2010 · Non classé

RIM,constructeur du Blackberry, vient de diffuser un test comparatif de rapidité de son navigateur avec celui de l’iPad.

Ce test est très partial puisqu’il a été réalisé par l’ingénieur chargé du développement des navigateurs chez Blackberry; il ne prend pas en compte les éléments suivants

  • le processeur du Playbook est basé sur cortex A9 vs cortex A8 pour l’iPad
  • aucune allusion à la durée de la batterie. 10h pour l’iPad (je l’ai constaté sur les 2 iPad que j’utilise régulièrement)
  • le navigateur, Flash -compliant à la mûre tient-il la distance lorsque plusieurs onglets sont ouverts ? Quid du multitâche ?

La fiche du Playbook est vraiment peu disserte sur les caractéristiques techniques, contrairement à celles d’Apple.

Voyons ce que donne la version 2 de l’iPad…

Update : un comparatif des deux tablettes sur PC World

→ No CommentsTags:

Path : le twitter mobile de la photo ?

novembre 16th, 2010 · Actualité, Logiciels, photos

Path est un service mobile de timeline de photos bien pensé à mon goût.

Il permet d’

  • uploader les photos,
  • de visualiser les photos de ses amis (le nombre est limité à 50 followers, le service prend le contrepied des réseaux sociaux classiques qui visent à multiplier le nombre de followers
  • de localiser l’endroit où elles ont été prises.

Ca ne m’étonnerais pas que Path soit racheté prochainement par Facebook,  Yahoo ou Google, les deux derniers ayant un peu de retard à rattraper les réseaux sociaux mobiles par rapport au premier.

→ No CommentsTags: